DASH - Spot

DASH - Spot

1. Introduction

Salut l’ami !

Si tu te retrouves ici, c’est que tu as en ta possession un Robot Dash ! Félicitations ! Tu as l’âme d’un génie de la programmation ! Partons à l’aventure dès à présent !
Ici, tu vas apprendre à transformer ton robot Dash en un spot lumineux psychédélique, grâce à une variable aléatoire.

Munis toi de t'application Blockly pour coder ton robot !
C’est parti !

 

2. Déclaration de variable aléatoire

Le but de cette activité est de transformer ton robot Dash en spot lumineux. Pour cela, les lumières du robot vont changer de manière aléatoire à intervalle de temps régulier.

Pour cela, tu vas utiliser la notion de variable aléatoire ; tu as déjà vu la déclaration de variable dans l'activité Dash Alarme.

Dans la partie « Variables » de Blockly, tu dois configurer une nouvelle variable. Ici, ce sera l’ « orange ! ». Les variables sont symbolisées par des fruits !



D’office, l’instruction « configurer » déclare la variable à 0. Clique sur l'« orange ! » pour en faire une variable aléatoire.

Clique ensuite sur les « Dés » pour déclarer l’aléatoire. Ici, nous allons simuler le lancer d'un dé classique à 6 faces, ce qui correspondra à six couleurs différentes.

Une fois la configuration de variable aléatoire effectuée, celle-ci devra être répétée de manière incessante. Place la dans une boucle et teste le programme.


Grâce à Blockly, tu peux voir la variable changer à chaque itération, sur la partie gauche de l’écran.

À présent, tu vas attribuer chaque valeur à une couleur.

 

3. Attribution des couleurs

À ce stade, il faut attribuer à chaque valeur une couleur différente. Il nous en faut donc 6 : ici, il a été choisi les couleurs primaires et secondaires (jaune, orange, rouge, violet, bleu, vert).


Blockly propose toutes les couleurs ci-dessus. Le noir correspond à l'extinction des lumières. Il faut choisir l'instruction "Toutes les lumières" pour impacter l'intégralité des lumières du robot ; il est aussi possible de distinguer les oreilles et le plastron.

Il ne reste plus qu’à programmer chaque couleur. Par exemple : si la valeur de l’ « orange ! » est « 1 », le robot s’allume en « jaune ». Il faut utiliser un test de comparaison, que tu trouveras aussi dans la partie « Variables ».



Et ainsi de suite pour toutes les couleurs choisies :



 

4. Le rythme dans la peau

Il ne te reste plus qu'à transformer ton robot Dash en une boule à facettes au rythme endiablé.

Pour cela, tu peux t'amuser à ajouter des mouvements de tête, à séparer l'allumage des différentes parties du robot Dash ou créer des animations lumineuses avec l'œil. Laisse libre cours à ton imagination !






Qu'as-tu appris ?

Via cette activité, tu as appris une notion essentielle en programmation :

  • les variables aléatoires : celles-ci sont très utiles en codage car elles permettent de définir une valeur au hasard et ainsi déclencher des événements de manière imprévisible.

Retiens bien cette notion, elle te servira dans de nombreuses activités, et pas seulement avec ton fidèle Dash !

Imagine d'autres fonctions de ton robot Dash ou son copain Cue qui nécessitent l'utilisation de variables aléatoires et partage les avec la communauté SMARTEO !

À bientôt pour de nouvelles aventures !

Laissez un commentaire

* Champs obligatoires

Veuillez noter que les commentaires doivent être vérifiés et approuvés avant d'être publiés.

Réservé aux abonnés

 

Ce contenu est uniquement réservé aux abonnés. Si vous avez souscrit à l'un de nos abonnements, veuillez vous connecter pour accéder au contenu. Si vous n'êtes pas encore abonné, vous pouvez accéder au détail de nos abonnements ICI.